Toutes les langues

 
  • warning: getimagesize() [function.getimagesize]: URL file-access is disabled in the server configuration in /var/www/sites/default/modules/taxonomy_image/taxonomy_image.module on line 267.
  • warning: getimagesize(http://smtp.cnops.org.ma/sites/default/files/category_pictures/facture.jpg) [function.getimagesize]: failed to open stream: no suitable wrapper could be found in /var/www/sites/default/modules/taxonomy_image/taxonomy_image.module on line 267.

Prise en charge entre 90% et 100% de la TNR

Parfois, l’état de santé d’un assuré requiert son hospitalisation pour subir des actes ou des interventions médicales, chirurgicales ou combinées. Quel est le taux de couverture AMO dont vous bénéficiez dans ce cas là ?

A qui s’adresser ?

La CNOPS prend en charge les hospitalisations dans les établissements hospitaliers publics et les structures privées selon le taux de couverture définie par la loi 65-00 et ses arrêtés d’application.

Prise en charge

  • 100% les hospitalisations dans les structures hospitalières publiques (CHU, hôpitaux militaires, établissements de soins relevant du ministère de la Santé). Cette prise en charge comprend les frais liés à l’hospitalisation tels : le consommable médical de l’opération chirurgicale, les médicaments, les anesthésies, les analyses biologiques et radiologiques etc. Les soins dont le montant global dépasse 200 dhs sont pris en charge au titre de tiers payant (prise en charge directe).
  • 90%  des hospitalisations dans les cliniques privées et à 100% pour les séances d’hémodialyse et la greffe. Pour en bénéficier, l’établissement de soins privé concerné, doit être conventionné et doit adresser une demande de prise en charge à la CNOPS. En cas d’urgence, l’assuré a le droit d’accéder immédiatement à la clinique et bénéficier de soins.

Important

  • Les assurés de la CNOPS payent l’équivalent des 10% restant à leur charge au niveau des cliniques privées. Le montant à payer est mentionné dans l’accord de prise en charge. Par conséquent, l’assuré ne doit déposer aucun chèque de garantie ni payer « dans le noir» !
  • Dans le cas d'une surfacturation ou d'un abus (chèque de garantie), adressez une réclamation à la CNOPS ou à l’Agence Nationale de l’Assurance Maladie, munie de vos preuves. Des mesures dissuasives peuvent être prises à l’encontre du producteur de soins qui enfreint la réglementation en vigueur.

Formalité

  • Dossier de demande de prise en charge (Généralement, c'est le producteur de soins qui se charge de cette formalité) :
  • Feuille de soins remplie et visée par les différents intervenants;
  • Feuille des honoraires détaillée, cachetée et signée par les praticiens précisant les coefficients des actes et les honoraires correspondants;

Généralement, votre clinique adresse cette demande à la CNOPS et l'assuré peut suivre son traitement sur son compte privé sur le siteweb de la CNOPS. 

Conseil : Demandez à votre clinique une facture et une copie de la Prise en charge pour comparer entre les montants.

 

ImprimerEnvoyer à un ami

You are missing some Flash content that should appear here! Perhaps your browser cannot display it, or maybe it did not initialize correctly.